un souvenir de Nulle-part

Ceci n’est pas un billet de dimanche

Mais c’est quand même le seizième

Assis à une table de point chaud, un café à moitié bu devant lui, notre héros réfléchissait à la pertinence de ces notes hebdomadaires avant de se rappeler que leur but premier était d’exister et de nourrir son habitude d’écriture.

Cette semaine d’août n’est pas très sûre d’elle (vous l’avez ?) mais elle s’est quand même déroulée selon un plan quelconque. Un peu de marche autour d’un lac avec S, beaucoup trop d’heure dans le noir de mon bureau dans le flux un peu vain d’un ventilateur, quelques colères et un peu de dessin.

Pas assez d’ombre mais la douceur inattendue d’un bon café obtenu par filtration Chemex, merci Léo[1]. Je devrais y prendre mes habitudes car c’est un lieu propice au dessin.

Sinon toujours autant d’idée dans ma tête et aussi peu matérialisées sous mes doigts.