un souvenir de Nulle-part

Dimanche nᵒ 15

mi août

Lundi

Une journée prise dans les fatigues entassées dues aux kilomètres parcourus la veille et aux retrouvailles avec la chaleur perpignanaise.

Commande d’un écran dit « reconditionné » pour améliorer un peu ma surface de travail. L’écran du MacBook Air 13” est très bien — et sans doute plus que cela — mais j’ai besoin de plus de surface d’affichage pour juxtaposer éditeur de texte, émulateur de terminal et navigateur web.

Mardi

Réunion par logiciel interposé avec Julien et Alice pour le début de la fin du sprint pagedjs.

Mercredi

Réception d’une souris dite ergonomique et du support en aluminium pour mon ordinateur portable en attendant l’écran. Je replonge dans les lignes de feuilles de style en cascade.

Jeudi

Déballage et installation du nouvel écran, un vingt-sept pouces BenQ « 2K » ; il a la diagonale et la résolution du Apple Cinéma Display de 2011 que j’avais revendu en meme temps que mon Mac Pro 2013 quand je travaillais à l’hôpital. Le nouvel écran compense sa banalité et le manque de câble de charge pour l’ordinateur par sa souplesse (rotation du pied, inclinaison et rotation de l’écran) et sa connectique (HDMI, DisplayPort, Mini DisplayPort…). La dalle n’est pas en reste même si je me suis contenté de la gamme design et non photo du constructeur… bon, au boulot !

Vendredi

Point avec Julien pour organiser mes deux dernières semaines sur les gabarits de livre, échange de messages avec mon frère pour sa fête.

Tous les jours

Je ferme les volets de mon bureau très tôt pour essayer de limiter la montée de la température. Il est étrange de passer du noir à la clarté de la nuit en fin de journée…

Sur un autre plan

S. bascule ses besoins de mouvements véhiculé en mouvements physiques. Je vais sans doute devoir me remettre à courir pour l’accompagner 😅 — la marche lui donne envie d’allonger le pas et d’augmenter la cadence — alors je prépare mes chevilles.