un souvenir de Nulle-part

Dimanche nᵒ 9

Une semaine pendant laquelle rien ne s’est passé comme prévu.

Terves

Notre épisode viral a amené M à partir faire le dernier tri à Terves plus tôt que prévu, accompagnée par É qui s’est révélée en forme !

Une sélection drastique a été faite, les derniers éléments récupérés, les visites pour les devis de débarras, revalorisation et ménage final ont eu lieu, nos derniers trousseaux remis.

É a pris son dernier Selfie depuis la terrasse avec nos voisines bovidés[1] en arrière plan puis elles ont toutes deux pris le chemin du retour.

Toutes nos affaires sont désormais réunies en un lieu, où nous habitons, allégés pour le meilleur.

Toulouges

Pendant ce temps S se remettait de cette cochonnerie virale : ne restait heureusement que la fatigue qui s’est estompée au fil des jours sans séquelle apparente semble-t-il jusqu’à présent.

Pour ma part on dirait que je commence à sortir de la mélasse intellectuelle qui m‘a bien foutu dedans par rapport au sprint pagedjs